Avec 2512 km² de superficie, ses 72 km de long sur 51 km de large et bordée par 210 km de côtes, l’île a émergé dans l’océan Indien il y a 3 millions d’années. Elle se situe à 9200km de la Métropole et à 800 km de Madagascar.

C’est donc sur une terre encore inhabitée que les français débarquent en 1642. Ils prendront possession de l’île qu’ils baptiseront « l’île Bourbon », du nom de la famille royale.

L’île va prospérer durant de nombreuses années grâce à la production et le commerce de produits agricoles tels que le café, les épices et autres. Tout ceci va malheureusement entrainer le développement de l’esclavage dans la colonie et ce, durant plusieurs siècles.

L’année 1848 marque un tournant pour l’histoire de l’île. En effet, elle prendra définitivement le nom d’île de la Réunion et le 20 décembre de cette même année le commissaire Garriga proclame l’abolition de l’esclavage sur l’île. Pour pallier le manque de main d’œuvre lié à l’abolition de l’esclavage, on verra arriver durant la seconde partie du XIXe siècle et le début du XXe siècle de nombreux immigrants indiens, musulmans et chinois, faisant ainsi de la Réunion une terre de diversité ethnique, de culture et de religion.

Près d’un siècle plus tard, le 19 Mars 1946, l’île connait un second tournant de son histoire et devient un département d’outre-mer français. Elle deviendra par la suite, en 1997, l’une des sept régions ultrapériphériques de l’Union Européenne.

La Réunion d’aujourd’hui présente les atouts d’un paradis exotique pour tous les voyageurs, mais plus encore : un lagon préservé avec la nouvelle Réserve Naturelle Marine ainsi que de belles plages, mais aussi une diversité de paysages, de montagnes et de cirques volcaniques d’exception. En effet l’île de la Réunion a fait son entrée au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco en 2010.